C’est la rentrée ! on prend son cartel et direction les expositions

C’est la rentrée, enfin. Fini les vacances mais bonjour à un nouveau florilège d’expositions passionnantes et très différentes les unes des autres.

Les Médicis sont à nouveaux à l’honneur mais cette fois-ci au musée Jacquemart-André. Si l’exposition est aussi belle que celle de Maillol il y a quelques années, j’ai hâte.
Fragonard amoureux au musée du Luxembourg, la douce Elisabeth Vigée-Lebrun  enfin dans la lumière au Grand Palais, elle partage le lieu avec Picasso Mania, Chagall tout en musique au Philharmonie, Scorcèse à la Cinémathèque, Splendeurs et misères. Images de la prostitution au musée d’Orsay ou encore Le roi est mort à Versailles et j’en oublie tout plein.

La saison s’annonce prometteuse non ? Et vous laquelle des nouvelles expositions vous tente le plus ? Moi je crois bien que je vais devoir toutes les faires pour me forger ma propre idée…Composition1

Publicités

Que faire, que voir dans les mois à venir? Voici les prochaines expositions…

Voilà, finie les vacances. Dring c’est la cloche de la rentrée qui nous appelle mais qui promet aussi pour cette nouvelle saison un florilège d’expositions très variées. Cela va être dure de toute les faire, mais on va essayer et en attendant en voilà un petit aperçu :

Sans titre-1

Pour les amateurs d’art contemporain fin XIXe-XXe :

Deux peintres sont à l’honneur au Grand Palais :
Felix Vallotton du 02 octobre au 20 janvier.
Né en 1865 et mort en 1925, c’est un artiste touche à tout, indépendant bien que proche du mouvement Nabis. Une de ces toiles était exposée au musée du Luxembourg, j’avais beaucoup aimé le style.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/felix-vallotton-le-feu-sous-la-glace

Georges Braque du 18 septembre au 06 janvier. Peut-être plus connu du grand public, c’est un artiste proche du fauvisme et précurseur du cubisme, célèbre notamment par ces collages ou par son plafond peint au Louvre en 1953 dans L’ancienne antichambre du roi.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/georges-braque

Toujours au GP du 14 décembre au 16 février, « Un moment si doux » une exposition de clichés pris à travers le monde, du célèbre photographe au regard quasi-ethnologique : Raymond Depardon.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/raymond-depardon-un-moment-si-doux

Le Peintre et cinéaste expérimentale d’origine allemande Hans Richter (1888-1976) sera à l’honneur au centre Pompidou Metz du 28 septembre au 24 février, à travers une exposition intitulée « la traversée du siècle ».
http://www.centrepompidou-metz.fr/hans-richter-rencontres

Au musée National d’Art moderne, c’est le mouvement surréaliste qui est à l’honneur encore une fois après la rétrospective Dali avec le Surréalisme et l’objet du 30 octobre au 3 mars.
http://visitparis-cultureguide.parisinfo.com/fr/exposition/le-surrealisme-et-l-objet-exposition-au-centre-pompidou-e-881038

Au musée de l’Orangerie, une femme pour changer un peu : Frida Khalo/Diego Rivera, l’art en fusion. Du 09 octobre au 13 janvier.
http://www.musee-orangerie.fr/homes/home_id25240_u1l2.htm

Au musée des Beaux-Arts de Lille, un titre bien énigmatique : illumination, trésors enluminés : Jan Fabre-Chalcosoma 2006-20012 du 08 novembre ay 10 février.
http://www.pba-lille.fr/IMG/pdf/PBA_de_Lille_-_Communique_de_presse_Illuminations-Jan_Fabre.pdf

De la bande-dessinée à la BNF est à l’honneur avec l’une de ses figures majeures : Astérix, qui promet d’attirer petits et grands pour peu que pour une fois leurs com. soit efficace. 16 octobre-19 janvier.
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.asterix.html

Enfin pour finir avec le XXe siècle, un peu de mode. La Belle Epoque et les années 30 sont furieusement tendance en ce moment comme le confirme le musée Carnavalet en organisant du 17 octobre au 16 mars : Roman d’une garde-robe. Le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30.
http://www.carnavalet.paris.fr/fr/expositions/roman-d-une-garde-robe

Le XIXe siècle s’offre également de jolies vitrines d’exposition :

La très attendue Désir et Volupté à l’époque victorienne. Collection Perez Simon. Rien que l’affiche donne envie, dans le cadre toujours si délicat du musée Jacquemart-André du 13 septembre au 20 janvier.
http://desirs-volupte.com/fr/desirs-et-volupte-lepoque-victorienne

Les Esquisses peintes de l’époque Romantique, au musée de la vie Romantique du 17 septembre au 2 février
http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-de-la-vie-romantique/esquisses-peintes-de-l-epoque-romantique-delacroix-cogniet-scheffer/rub_5851_actu_132494_port_24533

Delacroix en Héritage, chef d’œuvre de la collection Etienne Moreau, grand spécialiste de l’artiste. Musée Delacroix du 11 décembre au 14 mars.

Joséphine et Napoléon, l’hôtel de la rue de la Victoire, l’histoire de leur « petite maison » qui accueilli le couple durant les premières années de  mariage du célèbre couple. Au château de la Malmaison du 16 octobre au 06 janvier.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/josephine-et-napoleon-lhotel-de-la-rue-de-la-victoire

Toujours dans l’univers napoléonien : Les sœurs de Napoléon, 3 destins italiens au musée Marmottan du 03 octobre ay 02 février. Les destinés extraordinaires de 3 jeunes filles qui grâce à leur frère deviennent reine de Naples pour Caroline, Grande Duchesse de Toscane pour Élisa et une Borghèse pour Pauline.
http://www.marmottan.fr/fr/prochainement-exposition-2538

Le musée d’Orsay tape encore très fort et risque d’attirer encore les foules avec une nouvelle exposition au sujet plus qu’attractif : Masculin/masculin. L’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours. Du 24 septembre au 2 janvier. J’imagine déjà la population de visiteurs….
http://www.musee-orsay.fr/index.php?id=649&L=0&tx_ttnews%5Btt_news%5D=37292&no_cache=1

Côté musique, pour le bicentenaire de leurs naissances : Verdi, Wagner et l’Opéra de Paris du 17 décembre au 9 mars au musée de l’opéra.
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.verdi_wagner.html

Pour les amateurs de Renaissance, vous pourrez découvrir la musique de cette époque au musée d’Ecouen du 11 septembre au 06 janvier avec « un air de Renaissance : la musique au XVIe siècle. »
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/un-air-de-renaissance-la-musique-au-xvie-siecle

Expo_Luxembourg_Renaissance_ReveLe musée du Luxembourg, pour sa part choisi l’aspect onirique de cette période à travers 80 œuvres qui promettent d’être toute sublime : La Renaissance et le Rêve : Bosh, Véronèse, Gréco, du 09 octobre au 26 janvier.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/la-renaissance-et-le-reve

Mais si vous aimez la Renaissance, c’est au Louvre que ça se passe avec un large aperçu de cette période, en Italie en France et dans l’Europe du Nord :
Le printemps de la Renaissance, la sculpture et les arts de Florence 1400-1460, du 26 septembre au 06 janvier.
http://www.louvre.fr/expositions/le-printemps-de-la-renaissance-la-sculpture-et-les-arts-florence-1400-1460

Et en parallèle une exposition consacrée à deux des grands peintres français de la période : Jean Cousin, père et fils, une famille de peintre au XVIe siècleJ, du 17 octobre et 13 janvier
http://www.louvre.fr/expositions/jean-cousin-pere-et-fils-une-famille-de-peintres-au-xvie-siecle.

Les origines de l’estampe en Europe du Nord (1400-1470), du 17 Octobre 2013 au 13 Janvier 2014 s’attache pour sa part aux régions germaniques, foyer principal de l’estampe.

louvre-monique-frydman-polyptyque-sassettaEt en écho à tout cela, une création contemporaine de Monique Frydman : Polyptyque Sassetta dans le salon carré du 26 septembre au 06 janvier.

Autre période, mais toujours dans l’estampe ce sont celles de Van Dyck et Rubens qui sont exposées au Petit Palais du 13 aout au 26 janvier.
http://www.petitpalais.paris.fr/fr/expositions/rubens-et-van-dyck

Pour les amateurs d’archéologie et d’Antiquité, cette saison est celle des Etrusques. Déjà évoqués à la Pinacothèque avec Giacometti, cette fois ci c’est le musée Maillol qui les met à l’honneur : avec Étrusque, un hymne à la vie du 18 septembre au 09 février et Les Étrusques et la méditerranée au Louvre Lens du 04 décembre au 10 mars
http://www.museemaillol.com/prochaines-expositions/
http://www.louvrelens.fr/-/les-etrusques-et-la-mediterranee.

Vous pourrez aussi voir des vases grecs à la BNF-Richelieu du 28 octobre au 04 janvier avec De rouge et de noir, les vases grecs de la collection Luynes.
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.vases_grecs.html

Et hors de Paris, Marseille met à l’honneur les Costumes et les bijoux traditionnels de Macédoine du 06 septembre au 31 octobre.
http://www.maisondelartisanat.org/expo-en-cours.htm

Enfin au musée du Quai Branly, plusieurs expositions comme d’habitude dont Kanak, l’art de la parole du 15 octobre au 26 janvier et Secret d’Ivoire du 13 novembre au 26 janvier.
http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions.html

Les cinéphiles iront à la Cinémathèque Nationale (re)découvrir Jean Cocteau à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, ou encore Pasolini Roma, toutes les deux en octobre. L’exposition sur Cocteau s’annonce pleine de magie connaissant la cinémathèque.
http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/cocteau/exposition.html

Les amateurs d’architecture seront ravis d’apprendre qu’au Panthéon Soufflot est à l’honneur du 11 septembre au 24 novembre avec Soufflot un architecte dans la lumièrehttp://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/bdd/actu/1298/soufflot-un-architecte-dans-la-lumiere/

Et pour finir je trépigne d’impatience à l’idée de découvrir les joyaux et l’histoire de la maison Cartier au Grand Palais. J’ai loupé Bulgari, je ne louperai pas Cartier. Plein de diamants pour mes petits yeux…
Cartier, le style et l’histoire du 4décembre au 16 février.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/cartier-le-style-et-lhistoire

cartierVoilà un petit aperçu de tout ce qui est à voir dans les 6 prochains mois. J’espère vous en faire partager un grand nombre. Bonne rentrée à tous et à bientôt. Va falloir que je me décide sur la première exposition à visiter, une idée ?

Expos saison automne-hiver 2012

Avant de replonger dans le grand bain des expositions de la saison automne-hiver qui commence à partir de la semaine prochaine.

Je vous propose une petite mise en bouche pour découvrir les principales têtes d’affiche :

Au Grand Palais pour commencer se déroule en ce moment la Biennale des Antiquaires (14-23/09) et en Octobre c’est le retour de la FIAC (18-21/10). Dommage que les prix soient si chers, c’est toujours très intéressant à faire et un peu drôle il faut l’avouer.

Côté expo, trois vont bientôt débarquées sous la belle verrière, assez différentes mais en parfaite harmonie avec les jours qui déclinent : le crépusculaire Edward Hopper (10/10-28/01) qui a façonné une certaine image de l’Amérique, Bohème à l’affiche étoilée(10/10-28/01) qui retrace l’évolution de l’artiste et l’apport des peuples nomades, une expo thématique qui risque d’être riche ; et enfin pour le contemporain c’est Robert Indiana(21/11-10/02)  qui s’y colle avec encore une fois l’Amérique à l’honneur.

De l’autre côté de la rue, le Petit Palais va proposer pour sa part et comme il en a l’habitude une programmation très pointue : Photographies de Gustave Le Gray (13/10-06/01), un voyage dans les religions avec « Dieux, mode d’emploi (25/10-03/02) et les médailles des XIXème et XXème siècles (10/12-23/06)

Si on descend maintenant les Champs Elysées, on arrive face aux grilles du Jardin des Tuileries. Sur votre gauche le musée du Jeu de Paume propose des expositions sur l’espagnol Antoni Muntadas, le mexicain Manuel Álvarez Bravo et la portugaise Filipa Cesar, le tout à partir du 16 octobre. Sur la droite maintenant, à l’Orangerie, une exposition qui risque de faire du bruit et de vous emmener dans un univers très spéciale, celui  de Chaïm Soutine-l’Ordre du chaos (03/10-21/01). Avant de remonter vers le Louvre, un petit coup d’œil de l’autre côté de la Seine, sur Orsay qui cette saison se consacre à la mode avec « L’impressionnisme et la mode » (25/09-20/01) ce qui devrait ravir ces dames. Nous voilà enfin au Louvre qui de plus en plus allie art contemporain -avec Jean-Baptiste Huynh– aux thèmes plus fédérateurs du grand public avec après Léonard, Raphaël, les dernières années (11/10-14/01). L’artiste est évoqué à la fois sous la forme d’une grande exposition dans le hall Napoléon mais aussi par des petites expos dossiers sur ses disciples au sein même du musée, avec les dessins de Giulio Romano et les peintures de Luca Penni à Fontainebleau. Enfin, cette saison, le Louvre choisi comme civilisation « vedette », Chypre entre les IVème et XVIème siècles et ses relations entre l’empire Byzantin et l’Occident. On reste dans les murs, mais du côté Arts Décoratifs où trois expositions ont retenu mon attention : la Joaillerie de luxe de Van Cleef & Arpels (20/09-10/02), les jouets Star Wars pour les geeks (04/10-17/03) et la mode européenne de 1700 à 1915 (13/12-14/04).   L’autre exposition vedette de la saison, peut-être même L’exposition la plus attendue, est la rétrospective consacrée à Dali au centre Pompidou (21/11-25/03). Ça risque d’être ébouriffant. Le truc c’est de faire Soutine et Dali dans la même journée histoire d’être bien balloté dans des univers étranges.

La cité des Doges est à l’honneur cet automne avec deux expositions consacrées à l’un de ses peintres les plus célèbres, Canaletto qui lui doit jusqu’à son nom. La première se trouve au musée Maillol (19/09-10/02) et la seconde au musée Jacquemart André où il est associé à Guardi (14/09-14/01).

Vous pourrez aussi voyager au Japon avec Utagawa Hiroshige, l’un des plus célèbres artistes japonais et le japon vu par Van Gogh, les deux expositions étant montées en parallèle  à la Pinacothèque (03/10-17/03)

Comme tous les automnes, le musée du Luxembourg repasse dans la modernité et ce sont les collectionneurs d’Avant-Garde du Havre qui sont à l’honneur cette saison (19/09-06/01). Si vous rentrez dans le marais, passez au musée Carnavalet, jusqu’au 30 décembre, la danse, la musique et le théâtre du XIXème siècle sont à l’honneur, perpétuant un thème déjà traité dans les autres musées parisiens puis ce sera au tour du ciel de toucher nos yeux avec « les couleurs du ciel », sur les peintures des églises de Paris au XVIIème siècle (04/10-24/02).

Question cinéma, les Enfants du Paradis, film de Marcel Carné sorti en 1945 et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco retrouve la lumière à la Cinémathèque (24/10-27/01) et Paris vu par Hollywood se dévoile toute en légèreté à l’Hôtel de Ville (18/09-15/12).

Après en vrac vous pouvez aller voir Poussin et Moïse aux Gobelins, Rodin et la chair au Musée Rodin,

Vous aurez constaté que je ne traite que des expositions sur Paris Même, c’est tout simplement que ce sont les plus susceptibles d’être vue par moi avec mon petit emploi du temps mais sachez qu’à Versailles c’est l’Antiquité qui est à l’honneur avec le gout à l’antique de la cour de France, Compiègne c’est le salon de thé d’Eugénie, François Ier et Rosso Fiorentino à Fontainebleau, les fables du paysage flamand au XVIe siècle au musée des BA de Lille….

Voilà, même si l’été s’en va, l’automne et ses feuilles flamboyantes nous promettent  malgré tout une jolie saison, du moins d’un point de vue culturel. Donc sortez et n’hésitez pas à partager vos impressions.

Échantillon d’expos pour 2012

Voilà 2012 est déjà bien commencée et avec la nouvelle année, plein de nouvelles expositions !
Vu la dose de prévue, je ne fais pas vous faire toute la liste. Je vais juste vous faire ma petite sélection, pour les 6 prochains mois pour la région parisienne et cela sera déjà pas mal du tout ! Surtout qu’étant qu’une petite humaine, salariée, je n’aurai pas le temps de tout faire (ça me rappelle une chanson ça!).

1 ) Pour commencer, les expos toujours en cours (mais que je n’ai pas vu), dans l’ordre chronologique de fin, pour savoir si on est très pressé ou juste un peu :

L’hôtel particulier une ambition parisienne. Cité de l’architecture. Paris. Jusqu’au 19 février.

Si j’arrive à prendre une journée où le musée est ouvert, ça peut être intéressant, d’autant plus que le commissaire est Alexandre Gady, l’un des grands spécialistes du Patrimoine de Paris et accessoirement l’un de mes anciens profs les plus passionnants de la Sorbonne.
http://www.citechaillot.fr/exposition/temporary_exhibitions.php?id=180

Le Siam à Fontainebleau. 150e anniversaire de l’ambassade du roi de Siam reçue par Napoléon III dans la salle de Bal du château de Fontainebleau. Fontainebleau. Jusqu’au 27 février.

http://www.chateau-de-fontainebleau.com/Expositions

Le peuple de Paris au XIXème siècle, des guinguettes aux barricades. Musée Carnavalet, jusqu’au 26 février.

http://carnavalet.paris.fr/fr/expositions/le-peuple-de-paris-au-xixe-siecle

Moi, Sarah Bernhardt. Maxim’s, musée Art Nouveau. Jusqu’au 15 mars

Retour sur l’une des légendes du théâtre, personnalité hors du commun et femme d’exception, à travers des objets lui ayant appartenu, le tout, dans un décor somptueux, chez Pierre Cardin.
J’aimerai bien la faire, mais vu les horaires, le prix et les conditions d’accès, piuf, ça va être compliqué.
http://www.maxims-musee-artnouveau.com/caricature.php

Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L’hommage à Delacroix. Musée Delacroix. Paris. Jusqu’au 19 mars.

L’occasion de mettre enfin les pieds dans ce musée…
http://www.musee-delacroix.fr/fr/les-activites/expositions/nouvelle-exposition-temporaire-fantin-latour-manet-baudelaire-l-hommage-a-delacroix

L’âge d’or hollandais – la collection kremer. Pinacothèque. Paris. Jusqu’au 25 mars 2012.

http://www.pinacotheque.com/fr/accueil/expositions/aujourd-hui/l-age-d-or-hollandais-la-collection-kremer.html?no_cache=1

Sorcières, mythes et réalités. Musée de la Poste, Paris. Jusqu’au 31 mars.

Je dois admettre que le titre m’intrigue. « L’exposition Sorcières, Mythes et réalités aborde la sorcellerie du Moyen-âge à nos jours, suivant des approches artistique, historique et ethnographique. »
http://www.laposte.fr/legroupe/Actualites/Sorcieres-Mythes-et-realites

Rodin, la saisie du modèle. Musée Rodin Paris. Jusqu’au 01 avril.

300 dessins de la dernière période de la vie du grand sculpteur sont présentés, l’occasion de découvrir une autre facette de l’artiste.
http://www.musee-rodin.fr/fr/exposition/la-saisie-du-modele

Exhibition. L’invention du sauvage. Musée du quai Branly. Paris. Jusqu’au 03 juin.

http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/exhibitions.html

Présentation du legs Isabella Pakszwer-De Chirico. 61 œuvres de Giorgio de Chirico. Musée d’art moderne de la ville de Paris. Jusqu’en juillet.

http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/presentation-du-legs-isabella-pakszwer-de-chirico

Gaulois, une exposition renversante. Cité des sciences. Paris, jusqu’au 2 septembre.

Celle-ci elle a l’air super chouette, l’occasion de (re)découvrir « nos ancêtres les gaulois » comme disait nos anciens professeurs et revenir sur tout plein d’idées reçues.
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expositions/gaulois/

Les histoires de Babar. Musée des arts décoratifs. Paris. Jusqu’au 2 septembre.

Alors celle-ci, obligé je la fais, retour en enfance, au pays de « bababar, mon copain Baba ».
http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/accueil-292/une-486/francais/arts-decoratifs/expositions-23/actuellement/dans-la-galerie-des-jouets/les-histoires-de-babar/

Il reste bien d’autres expositions encore, Phoebus à Cluny, Pompéi à Maillol ou Alexandre au Louvre…

2 ) Celles à venir, classée de manière anarchique :

Les masques de jade mayas. Pinacothèque. Paris. 26 janvier au 10 octobre.

Après l’or des incas, le jade des mayas! Après avoir été annulée l’année dernière suite aux problèmes politiques entre la France et le Mexique, l’exposition est finalement présentée cette année.
http://www.pinacotheque.com/fr/accueil/expositions/bientot/les-masques-de-jade-mayas.html?no_cache=1

Le crépuscule des pharaons. Chefs-d’œuvre des dernières dynasties égyptiennes. Musée Jacquemard André. Du 23 mars au 23 juillet.

« L’art du dernier millénaire de l’histoire pharaonique (1070-30 avant notre ère) investit le Musée Jacquemart-André. Pour la première fois, une exposition dévoile les trésors de ces dernières dynasties au cours desquelles, au rythme des crises et des invasions, »

Ouh que ça sent l’affluence un titre pareil. Je sens que ça va être drôle, surtout vu la configuration des salles d’expo de J-M.
http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/evenements/crepuscule-pharaons

Les guerres de Napoléon. Louis-François Lejeune, général et peintre (1755-1848). Château de Versailles. 14 février au 13 mai.

http://www.chateauversailles.fr/les-actualites-du-domaine/evenements/evenements/expositions/expositions-a-venir

Louis II de Bavière. Château de Compiègne. 13 avril au 23 juillet.

http://www.musee-chateau-compiegne.fr/homes/home_id24350_u1l2.htm

Cima – Maître de la Renaissance vénitienne. Musée du Luxembourg, Paris. Du 05 avril au 15 juillet.

« Aux côtés de Giovanni Bellini et de Vittore Carpaccio, Giovanni Battista Cima da Conegliano (1459-1517) compte parmi les grands peintres qui travaillent à Venise à la fin du XVe et au début du XVIe siècle, à l’époque où la ville devient un des pôles les plus brillants de la Renaissance italienne. » http://www.museeduluxembourg.fr/fr/expositions/p_exposition-10/

New Frontier : l’art américain entre au Louvre. Thomas Cole et la naissance de la peinture de paysage en Amérique. Musée du Louvre. 14 Janvier 2012 au 16 Avril 2012

http://www.louvre.fr/expositions/new-frontier-lart-americain-entre-au-louvrebr-thomas-cole-et-la-naissance-de-la-peinture

Les belles heures du duc de Berry. Louvre, salle de la Chapelle. 4 avril au 25 juin.

http://www.louvre.fr/expositions/les-belles-heures-du-duc-de-berry

L’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci, la Sainte Anne. Louvre. 29 mars au 25 juin.

« Chef-d’œuvre de Léonard de Vinci restauré avec le concours du Centre de recherche et de restauration des musées de France, la Vierge à l’Enfant avec sainte Anne est au cœur d’une exposition exceptionnelle rassemblant pour la première fois l’ensemble des documents liés à ce panneau. »
http://www.louvre.fr/expositions/lultime-chef-doeuvre-de-leonard-de-vinci-la-isainte-annei

Arles. Les fouilles du Rhône. Un fleuve pour mémoire. Louvre.  9 mars au 25 juin.

« En partenariat avec le musée départemental Arles antique, le musée du Louvre présente dans le cadre d’une grande exposition les pièces les plus emblématiques issues du travail minutieux et complexe qu’a représenté la fouille du Rhône, fleuve à la fois sauvage et chargé d’histoire. »

Hiiiii, j’ai hâte, moi qui avais hésité à me payer le billet de train, Arles vient à moi ! J’aime !
http://www.louvre.fr/expositions/arles-les-fouilles-du-rhonebr-un-fleuve-pour-memoire

ARTEMISIA. Pouvoir, gloire et passions d’une femme peintre (1593-1654). Musée Maillol – Fondation Dina Vierny. Paris. 14 mars au 15 juillet.

« Elle est née « Artemisia Gentileschi », fille d’Orazio Gentileschi, l’un des plus grands peintres de la Rome Baroque.
À l’aube du XVIIe siècle en Italie, quand les femmes étaient mineures à vie, quand elles appartenaient à leur père, à leur mari, à leurs frères ou à leurs fils, Artemisia Gentileschi a brisé toutes les lois de la société en n’appartenant qu’à son art. ».

Tim Burton. Cinémathèque française, Paris. 07 mars au 05 aout.

« Dessins, sculptures (dont plusieurs créations inédites de Tim Burton pour l’exposition), des Polaroïds grand format réalisés par l’artiste, accessoires, maquettes, costumes et extraits de films (longs et courts-métrages inédits). »
http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/printemps-2012-tim-burto/

Eugène Atget. Paris. Musée Carnavalet. Paris. Du 18 avril au 29 juillet.

« Découvrez l’œuvre parisienne de l’un des plus célèbres photographes du XXe siècle, Eugène Atget (Libourne, 1857 – Paris, 1927)! Cette exposition, qui réunit des images très connues et d’autres demeurées inédites, dresse un portrait atypique de la capitale, loin des clichés de la Belle époque. »
http://carnavalet.paris.fr/fr/expositions/eugene-atget-paris

La France en relief. Chefs d’œuvres des collections de Louis XIV à Napoléon III. Grand Palais. 18 janvier au 17 février.

« Sous la nef du Grand Palais, la France s’expose en relief.
Autour d’une carte de France de 650 m², seize plans-reliefs conçus du XVIIe au XIXe siècle investissent le prestigieux monument des Champs-Élysées. Des dispositifs interactifs et multimédias alliés à une scénographie originale permettront d’explorer en détail ces maquettes extraordinaires. »
http://www.rmn.fr/francais/les-musees-et-leurs-expositions/grand-palais-nef-522/expositions-523/la-france-en-relief

Helmut Newton. Grand Palais, Paris. 24 mars au 16 juin.

Première rétrospective de ce grand photographe organisée en France, autour de plus de 200 images.
http://www.rmn.fr/francais/les-musees-et-leurs-expositions/grand-palais-galerie-sud-est-554/expositions-555/helmut-newton

La Beauté animale. Grand Palais, Paris. 21 mars au 16 juillet.

« A travers les siècles les plus grands artistes se sont attachés à représenter l’animal, poursuivant une tradition qui n’a cessé de produire des chefs-d’œuvre. L’exposition réunit environ cent trente œuvres de l’art occidental, de la Renaissance à nos jours, de Dürer à Jeff Koons en passant par Rembrandt, Goya, Géricault, Degas, Bonnard, Giacometti ou César »
http://www.rmn.fr/francais/les-musees-et-leurs-expositions/grand-palais-galeries-nationales-9/expositions/beaute-animale

Matisse, paires et séries. Centre Pompidou, Paris. 07 mars au 18 juin.

Certainement la grande exposition monographique de l’année, autour d’un artiste haut en couleurs.
http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-matisse/ENS-matisse.htm

Degas et le nu. Musée d’Orsay, Paris. 08 mars au 01 juillet.

Après Manet et Gérôme, voici la nouvelle exposition monographique du musée d’Orsay autour d’un des grands peintres du XIXème. Après l’exposition de Roubaix, Degas Sculpteur et la grande exposition du Japon en 2010, c’est  la première grande exposition parisienne depuis 1988, sur ce peintre. C’est l’occasion de redécouvrir Degas, autour d’un axe particulier, le nu.
http://www.musee-orsay.fr/index.php?id=649&tx_ttnews%5Btt_news%5D=30632&no_cache=1

Debussy et les arts. Musée de l’orangerie. Paris. 21 février au 16 juin.

« L’exposition propose d’évoquer les rencontres majeures du musicien avec les artistes et poètes de son temps »
http://www.musee-orangerie.fr/homes/home_id25247_u1l2.htm

Bob Dylan, l’explosion rock (1961-1966). Cité de la musique, Paris. 06 mars au 01 juillet.

« Bob Dylan est assurément un des musiciens les plus emblématiques de la seconde moitié du XXe siècle. Dans son parcours d’une exceptionnelle longévité, les années de 1961 à 1966 furent décisives. L’exposition retrace les moments forts de cette période, qui vit Dylan modifier radicalement son approche artistique et susciter une véritable révolution musicale. »
http://www.citedelamusique.fr/francais/evenement.aspx?id=11990

Louis Vuitton-Marc Jacobs. Musée des Arts Décoratifs. Paris. 9mars au 16 septembre.

Voilà une exposition qui devrait satisfaire ces dames et tous ceux qui font la queue devant la boutique des Champs Elysées.

« Cette exposition présente l’histoire de deux personnalités, Louis Vuitton et Marc Jacobs (directeur artistique de la maison Louis Vuitton), et met en évidence leurs contributions à l’univers de la mode. »
http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/mode-et-textile/expositions-70/prochainement-446/louis-vuitton-marc-jacobs/

Patagonie. Images du bout du monde. Musée du quai Branly. Paris. 06 mars au 13 mai.

http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/prochainement/patagonie.html

Phares ! Musée national de la Marine, Paris. 7mars au 04 novembre.

Si vous avez d’autres idées n’hésitez pas à les soumettre en commentaire ou sur le facebook du site.

Et encore bonne année

La plupart des textes viennent directement des sites mentionnés

 Liens :
http://www.moreeuw.com/histoire-art/expositions-paris-2012.htm
http://www.lemondedesarts.com/Exposparisact.htm