Cette été au musée de Nantes

J’ai été invité il y a peu au musée des Beaux-Arts de Nantes qui présentait sa programmation estivale, malheureusement je n’ai pas pu y aller, mais pour les remercier j’ai décidé de faire un peu de publicité pour ce beau musée dont le communiqué de presse a l’air très alléchant. N’ayant pas vu de mes yeux ces différentes expositions, je ne peux pas y apporter de point de vue critique, c’est pour cela que la plupart des textes ci-dessous sont extraits tels quels du communiqué de presse.

leger

Du 20 juin au 22 septembre c’est une exposition très ambitieuse sur Fernand Léger, soutenue par la RMN-Grand Palais, le ministère et les musées nationaux du XX° siècle des Alpes-Maritimes : FERNAND LEGER : RECONSTRUIRE LE REEL.

 

« Considéré comme un peintre « réaliste » en phase avec les éléments de la vie moderne, Fernand Léger propose des années 20 à l’après seconde guerre mondiale, des associations d’objets déroutantes, jouant de ruptures d’échelle, de mises en espaces d’objets flottants, de motifs biomorphiques. S’il reste fidèle au « réalisme de conception » qu’il définit comme celui de la ligne, de la forme et de la couleur, Léger semble aussi attentif aux recherches plastiques des Surréalistes. Ami de Man Ray et de Duchamp, il retrouve, lors de son exil aux Etats-Unis, Masson, Tanguy, Matta, Breton, Ernst et affiche son amitié avec le milieu surréaliste, notamment lors de l’exposition « Artists in Exile » en mars 1942 à la galerie Pierre Matisse de New-York.Un regard approfondi sur l’oeuvre de Léger permet de dégager de grands axes qui semblent pouvoir être rapprochés de certains préceptes du surréalisme. »

 

curiositas-anne-et-patrick-poirier-2870819_10Du 27 juin au 31 août, A l’invitation de Blandine Chavanne, directrice du musée des beaux-arts de Nantes, Anne et Patrick Poirier endossent l’habit de commissaires d’exposition de Musée nomade 2 dans le cadre du Voyage à Nantes 2014. « CURIOSITASest construite à partir des collections publiques nantaises -musée des beauxarts, musée d’archéologie Dobrée et muséum d’histoire naturelle, du patrimoine industriel naval de la ville, de collections privées et des oeuvres d’Anne et Patrick Poirier. Curiositas tisse à travers une sélection atypique d’environ quatre-vingts oeuvres et objets et un accrochage subtil, des liens inattendus entre le passé et le présent, la grande et la petite La connaissance intime de Nantes où Patrick est né en 1942 constitue le fil rouge de cette invitation à une découverte de l’ancienne capitale des ducs de Bretagne à travers le prisme de la mémoire qui est au centre de la pratique artistique d’Anne et Patrick Poirier dès la fin des années soixante ».

"The Non-Thinker", 2012, © AIDA Makoto / Courtesy Mizuma Art Gallery, Tokyo
« The Non-Thinker », 2012, © AIDA Makoto / Courtesy Mizuma Art Gallery, Tokyo

Sur la même période au château des ducs de Bretagne vous pourrez rencontrer un artiste contemporain japonais « CELUI QUI NE PENSE PAS D’AIDA MAKOTO »

Emmanuel FREMIET, Gorille enlevant une femme 1887
Emmanuel FREMIET, Gorille enlevant une femme 1887

Et à l’Atelier, « LA SCULPTURE AU MUSEE : CANOVA, RODIN, POMPON » qui présente 50 sculptures du XIXème siècle, souvent inédites pour le public.

 

Maintenant si vous partez en vacances près de Nantes, vous aurez le programme J

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s